Maman Blonde » 👰 Mariage » Quels sont les 4 piliers du mariage ? | février 2023

Quels sont les 4 piliers du mariage ?

Vous vous demandez quels sont les 4 piliers du mariage ? Découvrez dans cet article quels sont les bases solides d’un couple. En effet, il existe des piliers essentiels pour avoir un mariage heureux. Pour la faire courte, on y retrouve la liberté, la fidélité, la fécondité et l’indissolubilité

Mystère et boule de gomme : De nos jours, quels sont les 4 piliers du mariage ? En voilà une bonne question !

« Tout l’art du mariage est de savoir passer de l’amour à l’amitié, sans sacrifier l’amitié » André Maurois.

Se marier peut être la plus belle aventure de votre vie. Dans une union heureuse, vous trouverez un support inconditionnel, un ami fidèle, une épaule sur laquelle s’appuyer quand tout va mal. Mais aussi la promettre d’une conception de famille.

En revanche, si vous brisez l’un de quatre piliers du mariage, attention… Sans un réel travail sur votre couple, vous plongerez dans une spirale de souffrances sans noms.

Bref, être heureux dans son mariage passe par le respect de certains principes. Peu importe votre culture, votre religion, votre passé, si vous ne tenez pas compte des quatre piliers du mariage, vous en mordrez les doigts.

Et là, vous vous demandez sans doute quels sont donc ces 4 pilier du mariage ? Découvrez-les sans perdre une seconde de plus.

Pour information, il est à noter que cet article est basé sur les quatre piliers du mariage chrétien. Donc même si je ne parle pas directement ici de :

  • l’église catholique, la religion chrétien …
  • dieu, jésus, le christ, le seigneur …
  • la prière, la communion, la paroisse , la croix, la vierge, la messe …

Il s’agit d’un thème implicite. Ce n’est pas pour rien que dans les résultats de recherche, il y a principalement des sites chrétien et catholique. Néanmoins, mon but ici n’est pas de partager une vision du mariage uniquement pour la communauté chrétienne. Tout le monde peut y trouver des réponses pour vivre un amour immaculé.

En bref, il s’agit d’un contenu pour tous.

Pilier n°1 : la liberté

Pilier n°1 : la liberté

Bien évidement le pilier numéro uno dans un mariage est la liberté.

  • Un mariage n’est pas une cage dorée.
  • Un mariage n’est pas un sacrement qui a vocation à effacer votre personnalité pour un titre ou du confort matériel.
  • Un mariage n’est pas une prison dans laquelle vous ne pouvez pas être vous-même.

C’est tout l’inverse.

Le mariage est une relation qui a ovation à affranchir les personnes de la peur du jugement. Pensez-y une seconde. Si vous ne pouvez pas dévoiler votre côté bizarre en présence de votre mari, mystère avec qui le ferez-vous … ?

Sans être une roue de secours, le mariage est le lieu où vous devez vous sentir libre d’être vous-même.

Si à chaque fois que votre partenaire est là, vous n’osez pas parler de vos projets ou de vos passions, c’est qu’il y a un problème.

Dans un mariage heureux, les époux savent qu’ils peuvent se lâcher dans leur vie. Ils peuvent rire à gorge déployée. Ils peuvent faire des danses rigolotes. Ils peuvent se costumer de façon hilarante. L’autre en face ne les jugera pas, ne se moquera pas d’elles et gardera tout ça pour lui. Mieux, dans la plupart des cas, il les joindra même dans leurs délires.

Attention…

Être libre dans son mariage ne signifie pas faire n’importe quoi et attendre un soutien inconditionnel de l’autre.

Un simple exemple : vous ne pouvez pas avoir une relation adultère et ensuite attendre de votre moitié une tolérance indéfectible. Non, ce n’est pas possible.

Du moment que vous êtes marié, votre destin est lui à celui de cette personne. Et surtout, émotionnellement, chaque acte que vous posez a une répercussion directe sur son mental. Alors oui, un mariage heureux vous rend libre d’être vous-même. Toutefois, cela ne signifie pas que vous puissiez transgresser les lois ou la morale sans réprimandes de votre moitié.

Être libre ? Oui. N’avoir aucune limite ? Non.

Pilier n°2 : la fidélité

Pilier n°2 : la fidélité

Le deuxième du pilier du mariage est la fidélité.  Eh oui, sans fidélité, impossible d’avoir un mariage heureux.

Avant de vous lancer dans un long débat philosophique, répondez à une seule question :

« Auriez-vous confiance en une personne qui vous a trahie au plus profond de votre chair ? »

Sans doute pas. Et c’est pourquoi l’adultère est un poison redoutable pour les mariages.

Au moment où une personne découvre que sa moitié l’a trompé, c’est son monde tout entier qui s’effondre. À cet instant-là, des questions se bousculent dans sa tête :

  • est-il/elle vraiment au travail ?
  • est-ce qu’il/elle envoie des SMS à sa maîtresse/son amant pendant qu’il/elle est dans la salle de bains ?
  • est-ce pour cela qu’il/elle n’était pas présent(e) à la pièce de théâtre de notre dernier fils ?
  • et s’il/elle me ment encore ?
  • etc.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’adultère naît dans le mensonge. Et le mensonge trahit la confiance.

Au moment où le voile de l’infidélité tombe, c’est tout l’écosystème de l’union qui s’effondre. Autant de ne pas enjoliver la situation : la personne trompée ne croira plus un mot qui sortira de la bouche de son conjoint. À ses yeux, ce dernier aura perdu toute fiabilité.

Au vu des possibles conséquences, il est facile de comprendre pourquoi la fidélité est l’un des piliers du mariage. De la fidélité naît la confiance. Et c’est uniquement parce qu’ils savent que l’autre ne les trahira pas que les amants sont capables d’être vrais l’un envers l’autre.

Pilier n°3 : la fécondité

Pilier n°3 : la fécondité

Le troisième pilier du mariage est la fécondité.

Dans le mariage, la fécondité peut prendre plusieurs sens. Il y a la composante biologique, à savoir faire des enfants et une autre plus profonde. Commençons par la fécondité au sens traditionnel.

Pendant très longtemps, le mariage a été considéré comme le socle de la famille et une condition essentielle à la perpétuation de la lignée.

Les familles avaient à cœur de marier leurs fils avec des prudes demoiselles pour avoir des héritiers. Au moment où ils rencontraient leur future-belle, les parents s’imaginaient déjà vivre entourés de bruits et de jeux d’enfants.

Il faut noter que ce n’était pas exclusivement une question d’ego. N’oubliez pas que le XIXe siècle est le plus favorable à la longévité. Avant, les maladies et les famines avaient tôt fait d’éliminer les personnes les plus faibles. C’est pourquoi les jeunes mariés étaient encouragés à faire le plus d’enfants possibles. Ainsi, il avait la garantie que la Grande faucheuse leur en laisserait quelques-uns.

Oui… C’est triste. Mais durant de nombreux siècles, ce fût la réalité des êtres humains. Au regard de ce climat, il n’est donc pas surprenant que la fécondité ait été considéré comme l’un des quatre piliers du mariage.

Pour que le nom d’une famille traverse les âges, il fallait qu’elle ait des enfants. Or les enfants naissaient exclusivement dans le mariage. La fécondité était de ce fait une condition sine qua none pour un mariage réussi.

Maintenant, il faut être honnête. À l’heure actuelle, tous les couples mariés n’ont pas forcément envie d’avoir une descendance. Et cela ne signifie en rien qu’ils sont voués à l’échec. En effet, il existe une autre forme de fécondité : celle immatérielle.

Pour qu’un couple soit heureux, les deux partenaires doivent travailler sur des projets communs qui donneront des résultats tangibles. Ces derniers seront en quelque sorte « les enfants du couple ». Il peut par exemple s’agir :

  • de faire un tour du monde ;
  • de créer une entreprise ;
  • de mettre sur pied une association ;
  • d’écrire un livre ;
  • d’acheter une maison ;
  • Etc.

En fait, il faut que du couple naissent des réalisations. Frederic Nietzsche a très justement dit : « Le mariage, c’est la volonté à deux de créer l’unique ». En ce sens, la fécondité d’un mariage peut être comprise comme étant les projets menés par le duo.

Il s’agit de l’amour de partager des choses avec son homme ou sa femme.

Pilier n°4 : l’indissolubilité

Pilier n°4 : l’indissolubilité

Et pour finir, pour finir avec les 4 pilier du mariage, le quatrième pilier du mariage est l’indissolubilité.

Ce n’est pas par hasard que le mariage est symbolisé par des alliances. Un couple mariée doit être normalement indissoluble. Les époux s’engagent pour la vie.

Le cercle est une forme qui n’a ni début, ni fin et ne peut être coupée en deux. Votre mariage doit être similaire.

Au moment où vous décidez de lier votre existence l’un à l’autre, rien ne doit se mettre en-travers de votre couple. Rien.

Pour cela, il est essentiel que vous traitiez votre mariage comme quelque chose de sacré. Par exemple, si votre partenaire vous dévoile un secret de son enfance, vous n’avez pas à aller le crier sur les toits.

Ou alors, si votre moitié est dans une mauvaise phase, vous devez être là pour le soutenir.

Votre mariage est votre plus beau projet de vie. Assurez-vous qu’il ne soit pas réduit en charpie par des actes inconsidérés.

Néanmoins, sachez que personne ne peut devenir une personne immaculée (vierge de défaut). Personne n’est un saint ou une sainte.  Il faut donc également savoir pardonner.

5/5 - (6 votes)

Auteur de l'article - Rachel MB

Vous voulez en savoir un peu plus sur moi ? Pour faire une présentation simple, dans la vie j'ai 2 passions. Premièrement, il s'agit de mes enfants que j'aime de tous mon coeurs. Deuxièmement, depuis ma tendre enfance, écrire est véritable une vocation pour moi. Alors, quoi de plus normale que d'ouvrir un blog dédié à la famille ?!

1 Partages
Enregistrer